L’assurance trottinette est-elle obligatoire ?

Loin d’être un outil destiné à un usage ludique, la trottinette fait partie du quotidien de beaucoup de personnes. C’est un outil tout aussi indispensable qu’un véhicule normal ou qu’une brosse à dent. Étant devenu très indispensable, et usité dans de nombreuses villes, cet utilitaire a d’une certaine façon augmenté les cas d’accidents. D’une autre façon, les assurances ont dû se tourner vers ces véhicules aussi bien utiles que nocifs. Est-il obligatoire d’avoir une assurance pour une trottinette?

Quelle assurance pour une trottinette électrique ?

À la question selon laquelle l’assurance pour une trottinette est obligatoire, nous répondons en toute conviction oui. Au minimum, une assurance de responsabilité civile doit être payée pour gérer les éventuels dégâts que pourraient engendrer une trottinette de ce genre. Étant classées dans la catégorie des véhicules électriques individuels, les trottinettes électriques sont traitées au même titre que les motos et les voitures. Les propriétaires de ces engins doivent donc obligatoirement souscrire à une assurance. Toutefois, une légère subtilité doit être mise en évidence entre assurance pour trottinette non électrique et celle électrique.

Assurance pour une trottinette non électrique

Il n’existe pas à priori une réelle assurance pour une trottinette standard. Néanmoins, il est important de souscrire à une assurance habitation pour éviter de se mettre dans des situations malencontreuses. L’assurance responsabilité civile prend donc tout en compte dans ce cas. C’est pour cette raison qu’en possédant une trottinette il faut posséder au minimum une assurance responsabilité civile. Elle se charge par exemple de réparer d’éventuels dégâts engendrés par une chute, la destruction d’un bien public ou privé, ou un accident dans lequel une personne est percuté par l’engin.
Si une trottinette classique est impliquée dans un tel accident, l’assurance responsabilité civile se permet de régler les dégâts engendrés. Par contre, pour les trottinettes motorisées ou électriques, il faut obligatoirement faire une extension de garanties. Dans le meilleur des cas , il faut se tourner vers une assurance dédiée aux cyclomoteurs sachant que les trottinettes électriques sont classées dans cette catégorie.

Assurance pour une trottinette électrique

La trottinette électrique à l’instar de la plupart des autres véhicules motorisés doit être assurée. Cependant, l’assurance de ce petit véhicule n’induit pas la possession d’une carte grise ou d’une vignette d’assurance. Cette assurance passe juste par le fait de se rapprocher d’un organisme d’assurance et de déclarer le véhicule ou la trottinette. Elle pourra ainsi circuler aisément dans la ville où elle a été assurée. Il s’agit de souscrire à une assurance de responsabilité civile. Cela pour les nouveaux véhicules électriques individuels, afin de profiter à priori d’une couverture sociale en cas d’accidents et de protéger les éventuelles personnes qui pourraient entrer en conflit d’intérêt pour une quelconque bourde avec votre trottinette. Bien que certains pays soient flexibles en ce qui concerne le port d’une assurance pour nouveaux véhicules électriques individuels, il est important de mentionner que les véhicules qui ne souscrivent pas à ce type d’assurance sont en infraction et peuvent être soumis à des amendes. Il faut ainsi opter pour son assurance. Ce n’est pas très cher en plus. Les assurances de ce type offrent des souscriptions comprises entre 4 à 5 euros par mois. Il est important de s’assurer en particulier que la trottinette électrique soit homologuée CE pour l’assurer en France.

Comment choisir son assurance pour trottinette électrique ?

La plupart des assurances sur le marché offrent des services variés. L’une des premières étapes à passer avant de choisir son assurance c’est de surtout vérifier si cette dernière offre des souscriptions pour cyclomoteur et plus précisément pour trottinettes. L’étape la plus importante une fois la liste des assurances trouvées, c’est de faire le choix d’une assurance offrant un devis accessible à la bourse de l’assuré.
Pour contrôler les devis, il existe de nombreux comparateur de devis en ligne. La demande de devis peut se faire aussi de façon plus simple, par téléphone ou directement à l’agence qui se charge de l’assurance. En ce qui concerne les devis en ligne, certaines assurances comme Luko, Allianz, Aviva, Wizzas proposent des outils de simulation de devis en ligne gratuits. Par contre, les devis par téléphone sont accessibles chez les assurances MAAF où crédit mutuel. Un conseiller clientèle est donc mis à disposition de l’appelant pour l’établissement du devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.